L'actu qui mousse Archives - Beer MySelf

Category: L’actu qui mousse


Posted on / by Beer MySelf / in L'actu qui mousse

La bière artisanale en Corse

Aaaah la Corse ! Difficile de ne pas considérer la Corse dans son carnet de voyage ! Surtout dans une période où les voyages hors Europe semblent être Mission Impossible. Convaincu des beautés de l’île sans avoir pu jamais la visiter de ma vie, une semaine en Corse nous irons. Malheureusement pour rappel, une semaine étant égale à 7 jours, le choix s’est porté de visiter exclusivement la partie du Sud de l’île. Le parcours s’est ainsi dessiné entre Ajaccio – Propriano Bonifaccio – Porto Vecchio – Zonza – Ajaccio.

Et autant vous dire que mes connaissances en matière de Craft sur l’ïle de Beauté était proche de zéro. La Brasserie Pietra ayant été ma seule connaissance avant mon départ. Voyons donc ce qui se cache derrière cette île.  

Les brasseries de Corse :

Brasserie Ribella

C’est assez simple. Vous en trouverez partout. Implémentée proche de Bastia (dans le Nord donc) au coeur d’un vignoble AOP, cette brasserie fait l’éloge des matières premières cultivées en Corse. Et cette authenticité se justifie très facilement au regard des brassins que j’ai eu l’occasion de déguster et que je vous présente. 

 

 

Mon seul regret ? Ne pas avoir craqué devant l’étagère de bière Ribella du Supermarché en n’en sélectionnant que deux… Mais ce n’est que partie remise !

Brasserie Kiara

Une autre brasserie qui rempli les rayons de supermarché et des cavistes : la brasserie Kiara. Celle ci se trouve dans la partie Nord également de l’île donc les espoirs de la visiter se sont vite éteints. Leur gamme se veut plus basique, proposant une Blonde, une Blanche et une Ambrée. Mon choix s’est porté sur leur Blonde. Une dégustation qui s’est voulue plutôt savoureuse avec une base maltée presque gourmande. La brasserie est très attachée aux saveurs agrumes mais j’ai trouvé peu de présence fruité. Une fois le prochain voyage en Corse pour visiter la partie Nord calé, c’est une certitude, je visite la brasserie !!

Brasserie Gloria

Une brasserie venant de Calvi … dans le Nord de l’île … Et il y a deux éléments qui m’incitent à la visiter voire même à partir à sa recherche dans l’hexagone : Une première dégustation avec cette American Pale Ale et surtout les conseils d’am beers sur une gose qui d’après la légende, serait incroyable. Allez, on l’ajoute !

Brasserie Corsina

La brasserie Corsina est installée à Biguglia, en Haute Corse. Mon choix de dégustation s’est porté sur leur golden ale à la clémentine. Et après quelques jours de séjour sur l’île, on sent l’importance des agrumes pour les Corses. C’est d’ailleurs intéressant d’analyser la manière dont deux différentes régions considèrent le brassage d’un même style de bière. En Croatie, les American Pale Ale ou autres Ale, les brasseurs insistent sur cette couche de malt savoureuse et cette note céréale importante. En Corse, mon humble expérience m’amène à penser que l’accent doit être mis sur le côté fruité, les agrumes en particulier. Clémentine, citron ou encore le fameux cédrat semblent le confirmer. Surtout au regard de la prochaine dégustation.

Domaine Brassicole Palazzu

Une autre brasserie de Biguglia ! Le domaine de Palazzu possède également une histoire intéressante. Les palazzi, ces aventuriers Capcorsins partis faire fortune aux Amériques au XIXe siècle marque l’histoire de l’île par ces fameuses “maisons d’Américains”.

Le Palazzu Nicrosi est un monument construit pour symboliser la réussite d’une famille corse. Riche en histoires, c’est aujourd’hui un lieu où les bières du domaine brassicole Palazzu sont brassées. Je peux facilement m’arrêter là pour vous / me convaincre de la visiter mais il y a tout de même une dégustation derrière ! Une Strong ale en barriques de Muscat

Les endroits où boire une bonne craft

A Sirada Di A Biera

Spoiler Alert ! D’un point de vue touristique, Bonifacio a été mon coup de coeur ! Une ville historique magnifique, des points de vue sublimes et les îles Lavezzi tout simplement incroyable. La ville du Sud a tellement d’atouts ! Et outre un délicieux sauté de porc à la bière Pietra dégusté à la Cantina Doria, c’est dans une petite ruelle que j’ai pris plaisir à découvrir ce petit caviste / brewpub. Un endroit cosy, une large variété de bières corses en pression et des conseils précieux du gérant. A Sirada Di A Biera est un passage obligé !

Vous l’avez remarqué, les lieux de dégustation de Craft ne se sont pas bousculés mais un facteur est à considérer afin de ne pas apporter de conclusions hâtives. En période de Covid, et même si ce voyage s’est fait en pleine réouverture des bars / restaurants en extérieur, tous les professionnels n’ont pas eu ce luxe de pouvoir considérer une ouverture qui puisse leur permettre de réaliser une activité financièrement viable. Cela a également conditionné la disponibilité des bières. J’ai pu faire l’expérience d’une autre visite chez un caviste / brewpub mais le manque criant de stocks rend impossible ma capacité à juger de sa fiabilité. Ce n’est que partie remise !

Autre point que vous aurez réussi à remarquer : La richesse de la région Nord en termes de brasserie artisanale sur l’île. La partie Sud de l’île est juste incroyable ! Mais je ne nierai pas le fait qu’il fut difficile de trouver des dégustations de la région. Mais la leçon est intéressante car le Nord ne m’attirait pas tant que ça. Aujourd’hui, les arguments sont forts pour clairement reconsidérer ce jugement ! Un article sur les bières artisanales de Corse qui sera forcément mis à jour !!

Posted on / by Beer MySelf / in L'actu qui mousse

La bière artisanale en Croatie (Sud)

Malgré les incertitudes liées à la situation sanitaire que nous connaissons, tout était prêt pour pouvoir désigner la Croatie comme le prochain départ en vacances d’été. Les mesures étaient claires : Masques et distanciation sociale. Heureux de constater que ces deux recommandations fussent facile à respecter au vue du nombre peu élevé de touristes dans le pays. Et encore, “peu” est un euphémisme. Une situation parfaite, quoique étrange, pour profiter de nos visites touristiques, moments de détente et découvertes brassicoles dans ce pays à la nature magnifique.

A savoir : 

Pivovara : Brasserie en croate

Pivo : Bière en croate

La Pale Ale et la Pils font office de références en termes de bières dans cette partie de la Croatie. Certains brasseurs là bas nous ont partagés la difficulté à proposer des brassins variés à la population croate. Ce qui les motive à produire de la bière avant tout rafraichissante, avec des flaveurs marqués de malt et caramel. Mais comme vous allez pouvoir le constater ci dessous, la situation évolue vers de l’IPA voire Stout. 

Les brasseries de Croatie à découvrir :

Craft Pivovara Familia

 

 

Craft Pivovara Familia est une brasserie gérée par un couple de passionnées, située près de Split, première ville visitée. Les dégustations se sont portées sur une Blonde Ale, une Amber Ale et une American Pale Ale. Et c’est cette dernière qui a retenu mon intention pour cette gourmandise en bouche avec ce corps doux presque rond et cette saveur sucrée qui disparaît peu à peu pour laisser place à une longueur plus résineuse.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Beer-myself (@beer.myself) le

 

BARBA

 

Une autre brasserie située à Split et mon premier regret : ne pas avoir pu visiter la brasserie par manque de temps. Mais je me suis rattrapé avec la dégustation de leur Pale Ale (évidemment).

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Pale Ale – @labsplit_craft . 🇨🇵 Dégustation de la pale ale d’une autre brasserie de Split. Celle ci respecte les codes du genre avec une joli robe dorée. Au nez, nous avons une belle odeur caramel, sucrée. Une petite gourmandise donc qui se justifie par une rondeur en bouche qui finira sur une note céréale , joliment maltée. Une bière qui fait le job pour débuter l’apéro ! . 🇬🇧 New croatian Beer tasting for a new brewery in Split. It fits with the pale ale style with a nice gold color. You’ll smell sweetiness and caramel. A gourmandise with a medium bodied with nice malty finish. A good Beer for starting appetizers! #paleale #beertourist #beertourism #craftbeerlover #craftbeerculture #craftbeertourist #beernerd #pivovara #split #biereartisanale

Une publication partagée par Beer-myself (@beer.myself) le

Sibenska Pivovara

Allez ! Les choses sérieuses commencent et partons pour la première visite d’une brasserie croate. En profitant d’une visite dans la ville de Sibenik, un détour de 15 minutes nous emmène à la brasserie Sibenska. Un passage surprise donc, mais nous serons accueillis les bras ouverts (et les futs !) par le brasseur en chef. Une superbe rencontre, un partage d’expérience autour de leur dernier IPA. Que demander de plus ? C’est pour moi l’une des plus belles surprises de ce parcours brassicole croate. 

 

Dubrovnik Beer Company

Fin de parcours ! Le dernier arrêt se situera à Dubrovnik. Et cette dernière expérience craft dans cette région de la Croatie a été l’occasion d”explorer un territoire un peu plus vaste en termes de brassins : une IPA et une Milk Stout notamment et de bonnes impressions ! Il semble qu’en tant que lune des villes principales du pays, la scène craft à Dubrovnbik semble plus à l’écoute des nouveautés et de la créativité des brasseurs. Ce fut de belles découvertes et à priori un bel avant goût de ce que nous pourrions être à même de découvrir dans la partie Nord du pays, notamment sa capitale, Zagreb. L’avenir nous le confirmera…

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Milk Stout – @dubrovnikbeercompany⠀ .⠀ 🇨🇵 C’est certainement la seule stout que vous serez à même de trouver dans la région Sud de la Croatie ! Et pas n’importe quel stout puisqu’il s’agit d’une milk stout brassée par DBC. Au visuel ce n’est pas le dernier frappucino café de Starbucks mais bien une bière à la robe d’un marron s’approchant du noire opaque et une mousse quasi inexistante. Les odeurs sont très discrètes, très légèrement portées sur le café.⠀ En bouche c’est soyeux sans être liquoreux avec une attaque douce et légèrement laiteuse. L’introduction étant faite, nous arrivons dans une phase de dégustation plus chocolaté avec un finish café qui durera ! Je me sens presque à l’aise d’avoir fait le choix de déguster une stout sous 31° !🌞🍻⠀ .⠀ 🇬🇧 This is for sure the only stout you will be able to taste in this south part of Croatia. Visually is NOT the last coffee frappuccino from Starbucks but a beer with brown almost black & opaque. You don’t smell so much but you’ll taste a silky, sweet slightly milky craft. During your beer tasting you will taste chocolate with a great coffee finish! I am actually feeling pretty confident to drink this under a 31°C ! 🌞🍻⠀ ⠀ #beermyself #craftbeeraddict #beertourism #dubrovnik #beeraddict #beersnob #craftbeerculture #craftbeerpics #instabeer #craftbeerlover #beergeek #craftbeertourist #craftbeertourism #beerlover #milkstout

Une publication partagée par Beer-myself (@beer.myself) le

 

Les endroits où boire une bonne craft

Leopold’s Delicatessen Bar

Premier arrêt dans un lieu craft, ce sera lors de la première étape du séjour, au cœur de Split. Ambiance champêtre et terrasse en longueur très sympa. Mais surtout, évidemment, des craft de la région ET du bar à consommer en pression. Un conseil pour bien finir la soirée, dirigez vous à 50 mètres du bar vers le glacier  Luka Ice Cream & Cakes. Une tuerie !

 

 

Déjà Brew Pub (Zadar)

 

Étape à Zadar avec très peu de choses à savoir niveau Beertourism. MAIS un bel endroit craft : Déjà Brew Pub avec un choix de craft de la région Nord (Zagreb) plutôt que des alentours. Dommage même si cette IPA aux notes fruitées convient très bien après une belle journée d’excursion en bateau sur les îles avoisinantes !

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Beer-myself (@beer.myself) le

 

Vunetovo Craft Beer (Hvar)

 

Hvar est le Saint Tropez croate. Un lieu magnifique donc, où il est bien difficile de sentir l’esprit Craft Beer au milieu de la Jet Set. Mais UN lieu d’irréductibles craft beer lovers existe : Vunetovo Craft Beer. Outre sa pale ale à l’arôme ananas et au goût malté, le bar propose plusieurs crafts de la région de Zagreb. Et c’est certainement l’un des seuls endroits où vous serez capable de voir un couché de soleil, craft à la main … Aaaah vous ne me croyez pas ? Fort bien …

 

Dubrovnik Beer Company

 

Outre la brasserie, c’est le lieu qu’il faut absolument visiter ! Si vous êtes arrivés comme nous à Dubrovnik en bateau, alors sachez que vous avez juste à traverser la rue, longer à gauche pour découvrir les lieux. Deux minutes pas plus pour visiter la brasserie et s’arrêter prendre un verre avant de partir en expédition dans la vieille ville de Dubrovnik

 

Posted on / by Flavien / in L'actu qui mousse / 1

La bière artisanale en Crète

“Chéri(e), cette année on part en Crète !”

Vous aviez tout mis en oeuvre pour trouver LA destination qui marierait parfaitement le soleil à votre passion pour la bonne craft. Et les choix étaient multiples puisque l’Espagne, l’Australie et même la Croatie faisaient partie de votre liste. Mais non c’est non. Votre moitié en a décidé autrement. On part en Crète!

Alors. Je n’aurai pas les arguments pour vous dire que la Crète est une île où la bonne craft coule à flots. Mais vous allez voir que vous allez pouvoir aisément apprécier votre séjour dans cette île magnifique, une bonne bière craft Made In Crète à la main. Car mon objectif est évidemment de vous parler uniquement de la culture brassicole crétoise. Et si celle ci paraît faible pour un craft beer lover tel que vous, visiter, rencontrer, échanger avec les acteurs de la scène brassicole crétoise vous aidera à comprendre l’ampleur que prend la bière artisanale sur l’île. Nous sommes en 2019. Je parie que la situation aura bien évolué dans les quelques années prochaines. Mais arrêtons le blabla et passons à table. Voici les meilleures brasseries artisanales crétoises et les meilleurs endroits de l’île où déguster une craft.

Les brasseries de Crète à visiter :

Solo Brewery

Solo Brewery est LA brasserie crétoise qui construit au fur et à mesure sa réputation. Et leur esprit accueillant est vraisemblablement un facteur de réussite. Un petit détour dans notre voyage sur l’île pour se rendre à la brasserie sans avoir réservé ou appelé. Cela n’empêchera pas les brasseurs à nous ouvrir les portes de leur local avec le sourire. Nos hôtes nous font ainsi visiter leur brasserie tout en nous racontant leur histoire. Initialement basée en Ecosse, la brasserie s’est vu “forcée” de débarquer en terre crétoise puisque les locaux voyaient du mauvais oeil de voir une brasserie étrangère avoir le nom d’une brasserie avec l’alphabet grec. Outrage ! Une solution. S’implanter en territoire grec. Ainsi depuis 2-3 ans, la brasserie fait le bonheur des crétois et pose une première pierre à la scène brassicole crétoise.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Beer-myself (@beer.myself) le

LYRA – KISSOMOS

Lyra est une microbrasserie de Kissomos que tout aventurier sera amené à apercevoir en voiture puisqu’il s’agit de la grande ville qui se trouve juste avant Balos Beach : LE périple à faire lorsque vous séjournez en Crète. La Golden Ale reste assez basique mais avec des saveurs et odeurs caramel / sucre qui respectent les codes. Mariez ça à une nourriture locale comme le porc au miel enroulé dans de la feuille de brique, et vous voilà au paradis.

LAFKAS BREWERY

On continue notre tour de l’île par découvrir une autre micro brasserie proche de la ville de la Canée qui est la deuxième plus grande ville de la Crète. Si celle ci est sur votre liste, c’est forcément due à sa vieille ville magnifique. Mais du côté de la bibine, il faudra rouler quelques minutes à l’extérieur de la ville pour visiter la brasserie Lafkas tenue par des français. J’aurais adoré pouvoir visiter la brasserie et échanger avec nos expatriés mais malheureusement, le temps manquait. C’est toujours pareil les vacances :”Jamais le temps de tout faire !”

Leur White Mountains / Triple Hop Pale Ale présente une odeur caramel et pain grillé. En bouche, on dévie sur une saveur levurée et une amertume sèche.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

White Mountains – @lafkasbrewery 🇨🇵 [Quelle bière artisanale boire en Crète] #4 On continue notre tour de l’île par découvrir une autre micro brasserie située proche de la ville de la Canée, 2e plus grande ville de la Crète. Si vous avez décidé d’y faire un tour dans vos vacances sur l’île, c’est forcément pour visiter sa vieille ville. Pour ce qui est de la bibine, leur Triple Hop Pale Ale présente une odeur caramel et de pain grillé. En saveur, on dévie surtout sur une saveur levurée et une amertume légère. Même léger, c’est un peu déroutant pour moi d’avoir deux impressions différentes mais elle suffit à satisfaire ma curiosité. 🇬🇧 [What craft beer to dring in Crète] #4 Let’s continue our little tour around the island to discover another micro brewery in Khania, second most populated city of Crète. If you decided to make a stop there, it’s probably due to its beautiful downtown city and its little streets. But concerning the beer, this Triple Hop Pale Ale offers caramel and grilled bread smells. But you will taste something totally different while drinking, Yeast and a slight bitterness. Kind of strange to have two totally different steps of dégustation but this beer will nevertheless satisfy your curiosity. #beermyself #cretanlife #cretanbeer #cretancuisine #craftnotcrap #craftbeerscene #craftbeertourism #craftbeertourist #craftbeeraddict #craftbeerlife #beergeek

Une publication partagée par Beer-myself (@beer.myself) le

Les endroits où boire une bonne craft

Bricks

Un des rares endroits où vous allez pouvoir renouer avec le plaisir de la dégustation de craft, de l’île et d’ailleurs, c’est au Bricks que ça se passe. Le bar à bière de la ville de Rethymnon mêle la belle nonchalance crétoise au plaisir de la craft, tout en profitant de la mer en face. C’est clair, vous êtes en vacances.

Cretan Brewery

Cretan Brewery est la première brasserie à s’être installée sur le territoire crétois. C’est certes une brasserie qui propose une lager assez classique, mais la possibilité de déguster des brassins plus rares tels que la pale ale, la ginger pale ale et la dunkel, rend la visite de cette brasserie crétoise très agréable !

Le soleil, ce dessert incroyable au fromage blanc de brebis, au miel et au raisin si frais, la gentillesse des habitants, et maintenant la bière. Vous avez une énième raison de dire merci à votre moitié. Son choix de destination était parfait !

Posted on / by Flavien / in L'actu qui mousse

La bière artisanale en Andalousie

Encore un voyage où la bière artisanale n’était absolument pas un critère de sélection. Le soleil, les tapas, le farniente, le flamenco, mais la scène craft beer ? Quelle personne n’ayant jamais visitée l’Andalousie est à même d’identifier le potentiel brassicole de la région ? Un point que j’ai voulu vérifier. Et après tout, si j’en consacre un article , c’est qu’il y a de quoi parler, n’est-ce pas ? Suivez-moi à travers un tour de 6 jours dans quatre villes de cette magnifique région du sud de l’Espagne.

Avant toute chose, j’ai voulu partager ce voyage via des Stories afin d’apporter un maximum de contexte à mon voyage en terres andalouses. Pour plus de photos, suivez mon parcours via les stories à la Une de l’album “Andalousie” sur la page Instagram @Beermyself.

🍻 Malaga

Arrivé à Malaga par avion, le nombre de points de vue, de petites ruelles authentiques et de tapas on rendu difficile la visite de l’ensemble des coins craft de la ville. Une bonne DDH de récupération a cependant été apprécié à l’El Rincon del Cervecro. Un coin tranquille, proche de la mer avec une ambiance familiale.

e

Si vous avez la chance de pouvoir profiter un peu plus de Malaga, passez du côté de “La Madriguera Craft Beer” et dites moi ce que vous en avez pensé !

🍻 Grenade

Mais que cette ville est belle… Le rythme de marche est soutenu, les visites s’enchaînent, les temps de pause se limitent. Il faut prendre le temps de tester les bières locales ! La Cerveza Alhambra est une chaîne de brasseries locales andalouses, très présente dans la région. Mais la qualité reste très standard. Uniquement intéressant pour s’humecter le gosier sous 35° avant la prochaine visite.

En accompagnement d’un plat, j’ai pu essayer une Cerveza Sacromente, un type ale pas forcément expressif aussi bien au nez qu’en bouche.

Enfin, une visite en centre ville m’a permis de découvrir la brasserie Nazari. Mon choix s’est porté sur la Zoraya, une bière saison. Le retour est plutôt positif, sans avoir connu une réelle révélation au niveau du goût. On profitera tout de même d’une petite saveur maltée.

En chemin pour aller boire un coup à l’El Fermentador, mauvaise surprise que de voir que le bar était fermé (malgré des horaires d’ouverture qui indiquaient le contraire). Quelle déception…

🍻 Cordoue

Encore une fois… Cordoue est une magnifique ville à visiter. Une cathédrale à l’intérieur d’une mosquée, vous imaginez ?? Les villes andalouses ne se ressemblent pas.

En matière de craft beer, l’offre est limitée mais on monte clairement en qualité par rapport à Grenade.

Notamment grâce à une trigo limpio (de la brasserie Cordo Beer), une typologie de bière espagnole qui reprend le style Hefeweizen de nos amis allemands. Une bière d’un blond clair très appréciable après 3 heures de marche sous le soleil.

C’est également à Cordoue que j’ai pu trouver le premier brewpub de la région. Nommée Califa, l’enseigne propose en pression plusieurs de ses brassins. J’ai pu prendre plaisir à déguster leur Rubia, Trigo Limpio (belle odeur d’orge et gourmande en bouche avec une belle saveur céréale) Morena, Hop Busters et leur IPA (une douce amertume qui s’intensifie sur la longueur et une odeur houblonnée très agréable). Vous aurez deviné mes deux préférées…

🍻 Séville

Dernière ligne droite avant la fin des vacances, direction Séville ! Et en deux jours, c’est un sport de prétendre tout faire au niveau craft beer…

 

  1. Maquila

Maquila fut l’un des premiers brewpub de la ville. Proposant en tireuse son propre brassin nommé SON, c’est décidément l’un des coins où vous pouvez marier bonne Brew avec bonne bouf’. Des pairing food qui vous mettront en appétit (surtout si vous faites un tour sur les stories 😉 ). Au menu : tapas de gaspacho, boeuf braisé avec sauce imperial stout et oeuf benedictine… Rien que ça… Et les prix sont totalement abordables !

 

2. Hops & Dreams

La légende raconte que Hops & Dreams aurait été créé par deux anciens barmen de l’établissement Maquila. Au vu de l’ambiance cosy et lumineux qui règne, on peut le comprendre ! L’endroit est magnifique, de style industriel et totalement dans l’air du temps. Si les bières proposées ne sont pas forcément brassées dans la région, on y passerait cependant des heures ! Mention spéciale à la pale ale gluten free Marina Costa Brava provenant de Blanes. Un goût légèrement citronné et houblonné avec une légère amertume en fin de bouche.

Posted on / by Flavien / in L'actu qui mousse

Le Bar Fondamental : La bière artisanale pour tous !

Notre décision (mon père, mon frère et moi même) à créer ce blog provenait de deux grandes convictions :

  • Que la bière artisanale française doit être reconnue et défendue par toute sa population
  • Que tout le monde est à même d’apprécier et de comprendre la grande diversité du domaine brassicole

Ces certitudes, j’ai pu les retrouver lors de ma visite au bar fondamental à Paris, à deux pas de la station Pigalle. L’univers du lieu est tout d’abord accueillant, aidant à se sentir rapidement comme chez soi. On remarque également que l’endroit se décline en plusieurs espaces (atelier brassage – bar – cave à bière) mais tous destinées en ce vendredi soir à boire une bonne bière artisanale, à l’exception d’une partie brasserie avec cuves en inox destinée à la production de leur gamme.

 

Car en effet, l’histoire de la brasserie fondamentale commence par la création de la Beer Fabrique, atelier de brassage invitant chaque intéressé à pouvoir brasser, rapporter et déguster sa propre bière. Après deux ans de pédagogie, la Beer Fabrique lance sa propre brasserie durant l’été 2018, puis crée son propre bar en fin d’année.

Cette volonté d’éduquer ses visiteurs à la bière artisanale se vérifie de différentes manières, que ce soit sur le mur du bar côté atelier (présentant les étapes du brassage), sur la carte (avec des fun facts et un guide graphique sur les saveurs / odeurs), sur l’étiquette de chacune de leurs bouteilles, ou même des barmen (toujours enclin à pouvoir vous conseiller en fonction de vos attentes / préférences).

Au tableau, vous trouverez évidemment la gamme permanente de la brasserie (soit sa pale ale, sa bière de blé, sa dubbel et son IPA), mais également leurs bières éphémères (collection capsule) sans oublier évidemment les brassins d’autres brasseries.

Mais comprenant évidemment que la bière artisanale n’est pas une affaire de tous, le bar propose également des cocktails à base de gin de la distillerie normande C’est Nous ou bien de vodka provenant du Vodka Lab, ainsi que plusieurs vins bios, mettant ainsi constamment l’artisanat au cœur de leur message.

Merci encore à Youssef, Anne et l’équipe Fondamental pour leur accueil. C’est un vrai plaisir de sentir cette énergie à vouloir éduquer ses visiteurs à toute la richesse que propose la bière artisanale.

Posted on / by Flavien / in L'actu qui mousse

Paris Beer Week 2018 – Encore et toujours l’événement craft beer de l’année !

Je l’attendais ! Il est arrivé ! Encore cette année, l’association Bières et Papilles a organisé une nouvelle édition de la Paris Beer Week où pendant une semaine, tous les acteurs indépendants du monde brassicole français sont mis au devant de la scène dans différents endroits de la capitale. Prônant le partage et la découverte, l’objectif de cette manifestation est d’éduquer les consommateurs français aux différents goûts & saveurs que la bière artisanale est capable d’apporter.

Face à la grande diversité des événements proposés dans de multiples lieux parisiens, j’ai souhaité sélectionner les lieux les plus à même de m’apprendre un domaine que je n’ai jamais eu le plaisir de découvrir auparavant. A l’instar d’un calendrier, vivez à travers mes publications sur Instagram, ma participation à certaines d’entre elles :

Jour 1 – Et si le choix d’un plat pouvait définir le choix d’une bière en particulier ?

Biérocratie est certainement l’un des premiers lieux de Paris à avoir soutenu la scène brassicole française. Proposant les dernières bières artisanales qui réussissent à faire parler d’elle dans la capitale, la cave à bière est un incontournable pour tous ceux qui souhaitent profiter de l’expertise des deux vendeurs.

Au delà des bières, la cave a souhaité pour ce premier jour de Paris Beer Week mettre en avant ses connaissances en matière de mets et bières. Souvent amené durant l’année à proposer à ses clients des découvertes d’associations, Biérocratie et la brasserie parisienne Outland nous ont proposé un accord d’ amuses bouches et de styles de bières assez intéressants et surprenants. Voici le menu :

  • Dolmas avec riz / Aneth / feuille de mente en accord avec une IPA

Pourquoi ça marche ? Une fraîcheur du met qui convient parfaitement à celle proposée par le houblon !

  • Humus en accord avec une bière fumée infusée au thé

Pourquoi ça marche ? Un superbe mariage de différentes saveurs qui s’équilibrent parfaitement.

  • Conté en accord avec une Gose à la prune

Pourquoi ça marche ? Le goût fruité de la bière souhaite se marier avec le goût du conté

  • Feuilleté à la pistache et aux amendes en accord avec une bière noire vieillie en fût de Cherry.

Pourquoi ça marche ? Le goût sucré et minéral du Cherry sublime clairement le goût pistache.

On finira cette belle première journée avec un passage au bar La Fine Mousse pour soutenir la scène brassicole Nancéienne où les brasseries Hoppy Road et Piggy Brewing Company occupaient tous les fûts ! La belle découverte du soir : la “Rock & Road” d’Hoppy Road, une Russian Imperial Stout aux Myrtilles sauvages bien costaud mais qui propose des saveurs vraiment unique.

Jour 2 – Quoi de plus cool que de faire son propre pain et ses propres Crackers en réutilisant la drêche ?

L’une des plus grosses frustrations des brasseurs amateurs : jeter la drêche, ce résidu de brassage du malt, à chaque fois que vous brassez. Et si on les réutilisait ?

L’atelier Ma Bière situé dans le 13e arrondissement parisien proposait une formation sur la confection de pain et de crackers grâce à la drêche non utilisée. Surprise, c’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît :

Recette du pain aux drêches :

  • De la pâte à pain
  • De la farine pour garder la pâte compacte
  • 30% de drêche en fonction du nombre de grammes de pâte à pain utilisée. Mon conseil est de tester différents pourcentages de drêches à utiliser car cela dépend vraiment des préférences de chacun. Mais évitez d’atteindre les 50% au risque d’avoir un goût trop prononcé.
  • Un four. Ok, je ne suis pas très clair sur ce point. En vérité, nous avions eu la chance de profiter du four à pain d’un boulanger du coin. Temps de cuisson : environ 20 minutes, température : malheureusement inconnue.

Recette des crackers aux drêches :

  • 80 g de farine
  • 80 g de drêche
  • 15 g de flocon d’avoine + 15 g de flocon de blé
  • 1500 g d’eau
  • 50 g d’huile
  • 20 minutes à 180 degrées

A vos fourneaux !

Jour 3 – Saccharomyces et Brettanomyces : Pardon ? 

Troisième journée de la #PBW18 consacrée aux levures, un sujet loin d’être maîtrisé me concernant ! Pour tenter de nous éduquer au processus de fermentation de certaines bières, rendez vous chez la cave Bières Cultes” qui décide de tacler le sujet par la dégustation de certaines bières de la brasserie québécoise “Dieu du Ciel”. Mes dégustations fut les suivantes :

🍻 Exorciste Mûre : une bière vieillie en fût de chênes français, légèrement acidulée avec des odeurs d’esters fruités due à la fermentation. En ressort une saveur mûre , évidemment

🍻Hérétique Obscura : une bière plus ronde avec des saveurs café qui s’accompagnent d’un mélange d’amertume et de très légère acidité qui pousserait à faire penser aux raisins.

En bref, le mystère reste entier sur l’utilisation de telle ou telle levure pour obtenir telle ou telle saveur dans sa bière. Mais la dégustation valait le déplacement !

[Jour 4] Paris Beer Week – Oui bon d’accord pas de jour 3 en stories Instagram mais j’ai une excuse, c’était la journée du seigneur ✋! Donc hier on y retourne , cette fois ci chez Bières Cultes pour déguster les bières de la célèbre brasserie québécoise @brasseriedieuduciel pour présenter le thème des levures. Une sélection de 6 bières fermentées avec des levures très diverses. Mes dégustations : 🍻 Exorciste Mûre : une bière vieillie en fût de chênes français, légèrement acidulée avec des odeurs d’esters fruités due à la fermentation. En ressort une saveur mûre , évidemment 🍻Hérétique Obscura : une bière plus ronde avec des saveurs café qui s’accompagnent d’un mélange d’amertume et de tres légère acidité qui pousserait à faire penser aux raisins. #parisbeerweek #biereartisanale #brasserie #quebec #paris #levures #craftbeeraddict #craftbeerlover #beersnob #beermyself

Une publication partagée par Beer-myself (@beer.myself) le

Jour 4 – La bière et les cocktails

J’ai toujours eu beaucoup de difficultés à croire aux cocktails à base de bière artisanale. Comment une boisson aussi complexe peut elle s’associer à d’autres alcools ? Dans l’optique de changer d’opinion, direction le pub Brewberry qui organisait une soirée spéciale cocktails !

Mon choix s’est porté sur la “Vanilla Black”, un cocktail au bourbon Buffalo Trace, au sirop de vanille, à la vodka vanille en y ajoutant l’impérial stout “Even More Jesus” de la brasserie Evil Twin Brewing.

Résultat ? Ça sent forcément bon la vanille avec une impression milkshake qui donne envie d’y goûter ! En bouche, c’est très costaud ! Mais on retrouve toutes les bonnes odeurs et saveurs promises sur la fiche ingrédient. La vanille est évidemment présente et se marie extrêmement bien avec le bourbon et la gourmandise que procure l’imperial stout.

En conclusion, le mélange est réussi. Petit bémol sur la vodka qui je trouve n’apporte pas forcément grand chose et gêne par sa saveur si particulière.

Jour 7 – Le Grand Final

Malheureusement, le défi était trop grand pour pouvoir assurer ma présence à un événement par jour. Une revanche est donc à prendre pour l’année prochaine.

Pour conclure cette belle (demie) semaine, le Grand Final 2018 a pu réunir plus de 75 brasseries françaises et étrangères avec toujours le même objectif : Faire découvrir et connaître à l’ensemble des passionnés et curieux la diversité et la richesse du paysage brassicole.

Au même titre que le vin, la France possède donc tous les arguments pour proposer à ses consommateurs des expériences gustatives dignes de leurs attentes en matière de goûts et de saveurs. C’est aussi ce genre d’événement qui aide à légitimer la place des brasseurs français sur la scène internationale. Avec plus de 1300 brasseries présentes en France, l’heure est à la reconnaissance !

Rendez vous l’année prochaine pour, je l’espère, encore plus de découvertes !

Posted on / by Flavien / in L'actu qui mousse / 3

Le top des T Shirt Craft Beer qu’il faut sortir cet été !

Le mois de mai vient à peine de commencer que l’été s’apprête à pointer le bout de son nez. Alors que certains vont s’empresser de sortir les crèmes solaires, d’autres de sortir les boules de pétanque, nous décidons de foncer en terrasse pour profiter des amis et des bonnes bières d’été. Alors rangeons enfin les doudounes, sortons les lunettes, et enfilons fièrement nos plus beaux T Shirts du mouvement Craft Beer.

1. Le message positif qui vous fera profiter de ce moment de dégustation !

 

2. Personne ne peux aimer la craft beer sans ovationner le houblon !

3. La Craft Beer. Une activité rarement vécue en solitaire…

4. Dis moi quelle bière artisanale tu bois, je te dirais qui tu es…

5. Tous du même sang, tous du même rang

6. 20/20 à l’examen, félicitations ! 

7. La double signification est osée. Les vrais comprendront ! 

8. Soooo brewtiful !!

9. Le jeu de mot le plus craft beer addict qu’il soit

10. Ne JAMAIS oublier la petite sœur ! Le mouvement craft beer, c’est une histoire de famille !

Posted on / by Flavien / in L'actu qui mousse

Les Spots B.A
Le Maloan à Rennes

Le hasard nous mène souvent aux plus belles rencontres. De passage (éclair) à Rennes, je me sentais obligé d’en profiter pour faire un tour au Coin Mousse, cave à bières artisanales afin d’acheter les dernières nouveautés B.A de la région Bretagne. En route depuis la gare et n’ayant pas mangé de la journée, je découvre en pleine ville le “Maloan, Craft Beer & Good Food”. Il ne m’en fallait pas plus pour m’inciter à pousser la porte.

Le Maloan est en effet un bar à bières servant plusieurs petites assiettes de fromages, de cakes salés ou encore de poissons frais. Mais il se fait surtout remarqué par son large choix de bières à déguster. De la NEIPA de la brasserie italienne CR/AK (un véritable délice fruité !) à l’Ice Cream Pale Ale de la brasserie suédoise Omnipollo, les dégustations sont variées. Concernant le décor, je suis loin d’être aussi exigeant que Valérie Damidot mais je peux vous dire que l’ambiance y est agréable et le mobilier plutôt tendance. Pousse en l’air  👍 !

L’histoire de Maloan, c’est comme souvent une passion partagée par un duo. Il s’agit içi d’Antoine et Marie qui ont décidé de se lancer dans l’aventure dans le but de faire découvrir la culture craft beer aux habitants de la ville de Rennes. Et si je pensais que le nom provenait de la culture australienne (Pourquoi ? No Idea ! Ça résonne Australie, non ?), il n’en est rien puisque l’inspiration vient du premier brassin réalisé par le couple accompagné de deux compagnons. Marie, Marion, Loeix et Antoine ont donc permis le baptême du prochain bar de bières artisanales à la mode de la ville : MA-LO-AN.

Mais revenons à la bière si vous le voulez bien. J’ai été agréablement surpris du large choix de bières mais surtout de la qualité de celles dégustées. Comme dit précédemment, la NEIPA était excellente, son nez rempli d’arômes fruités était bienvenu en ce premier beau jour de mois de Mai. Pour accompagner les différents poissons (saumon, thon etc…), la Bière de Saison Honey de la brasserie était intéressante puisque légèrement mielleuse au nez mais plutôt acide en bouche. Notre seul petite déception réside dans un choix de bières venant d’autres pays que la France. Il y a de quoi faire aussi avec nos bons brasseurs 🙂 !

Le Maloan se caractérise également par ses nombreux événements de dégustations de bières artisanales. Les thèmes y sont variés et il y aura toujours pretexte à se réunir autour d’une même passion. Entre les accords avec des fromages, des chocolats ou même des cakes salés, il y a le choix. J’aurais aimé y participer mais malheureusement, il faut partir… La prochaine fois, on s’y attardera.

Posted on / by Flavien / in L'actu qui mousse

Insta Craft Beer [1]
Nos pages Instagram préférées

La créativité a plusieurs formes. Outre notre plaisir commun à déguster une bonne bière artisanale, il existe de nombreuses pages qui font parler leur passion pour la craft beer en mettant en scène leur breuvage préféré. Voici un premier jet de 5 pages Instagram #CraftBeer qui nous font exploser les mirettes.

@heresabeer

Avec “Here”s a Beer”, tout est une affaire de contexte ! L’étiquette doit nous raconter quelque chose, une histoire. Une fois celle ci comprise, charge à lui de l’interpréter comme il le souhaite avec un décor souvent en accord parfait ! C’est logique mais c’est surtout bien joli !

@phineasphrog  

Alors que certains s’arrachent les cheveux à trouver LE cadre qui s’associe parfaitement à l’identité visuelle d’une bière, d’autres ne peuvent compter que sur leur talent pour sublimer l’étiquette à travers un post ou une vidéo. C’est le cas de Phineas P. Phrog, grand amateur d’IPA et de bière Sour qui nous propose parfois des posts animés à couper le souffle.

@craftprotz

On vient de voir à l’instant que pour créer de bons clichés craftbeer, les deux ingrédients sont :  le cadre qui s’y prête et une certaine maîtrise en termes de logiciel de design. Oui mais non ! Pas que ! La preuve avec Craftprotz, un allemand passionné de bière artisanale venant des quatre coins du monde, qui démontre son incroyable talent de photographe. Si vous brasseurs pensez que vos fiches produits ont autant de cachet qu’une top model en première page du magazine Marie Claire, soyez certain que Craftprotz saura les sublimer encore plus !

🇳🇴 Name: Isbjørn __________ Brauerei: Mack Ølbryggeri, #Tromsø, #Norwegen __________ Beschreibung (offiziell): After several years in hibernation, one of Mack’s most selling products of all time made its comeback. Isbjørn – A modern classic. The beer itself is a pale, refreshing pilsner that is just as good on lazy summer days as on long dark winter nights. 3,75 % – 4,75 % __________ Bewertung: man könnte damit sicher Eisbären vertreiben, Polkappen schmelzen, den Golfstrom umlenken. Es soll davon noch eine Light-Version geben … Hahaha … ich schmeiß mich weg __________ Preis: ? Kronen (0,33 l) ein Geschenk einer zauberhaften Kollegin __________ #beer #beers #bier #pivo #birra #cerveza #cerveja #craftbeer #beerme #beergeek #beerlover #beernerd #beerlife #beeroftheday #beerpic #photooftheday #beertography #craftbeernotcrapbeer #beerstagram #instabeer #beerporn #beersofinstagram @macksolbryggeri #Norway #welovehh

Une publication partagée par Craftprotz (@craftprotz) le

@Beersandtoys

Il semble que certaines personnes trouvent autant d’amusement à déguster une bonne bière qu’à construire une ville entière en Lego. Et pourquoi ne pas mêler les deux ? C’est l’idée derrière la page @beerandtoys qui pour chaque cliché, se sert du design d’une étiquette pour mettre en scène ses petits bonhommes jaunes. Une magnifique idée pour tenter de comprendre d’où est venue l’inspiration du brasseur.

@the_beer_barn

Nous serons tous d’accord pour dire que l’une des valeurs principales de chaque craft beer enthousiaste, c’est le plaisir de la découverte. C’est sur ce principe que s’est créée la page @the_beer_barn. Gérée par un couple d’aventuriers, c’est à travers leurs magnifiques clichés de paysages qu’ils réussissent à nous offrir une véritable ode à l’évasion.


Beer Myself

Si BeerMyself prend beaucoup de plaisir à déguster les bières artisanales de nos régions, la phase de découverte se fait également sur l’étiquette. Par le biais de notre page Instagram, nous tentons de mettre en avant la créativité de nos brasseurs qui nous ont non seulement bluffé par leur breuvage (faisant toutes l’objet d’un test publié sur le blog), mais qui propose un design inspirant et réfléchi. Sur chaque post nous espérons vous faire découvrir leur histoire à travers nos clichés.

 

Posted on / by Flavien / in L'actu qui mousse

Culture Bière
Les monuments de Vancouver sur les étiquettes de la brasserie Steamworks

A l’instar des Paname Brewing Company et autres Frog Pub qui se trouvent à Paris, Steamworks est à l’origine un pub installé dans la ville de Vancouver au Canada depuis une vingtaine d’années. Brassant soit même les bières qu’elle propose sur place, celle ci décide en 2012 d’embouteiller sa production. Ainsi débute une collaboration avec l’illustrateur James Ng chargé de designer les bouteilles de chaque bière proposée par la brasserie.

Le pitch : Représenter les monuments de Vancouver dans un univers Steampunk et comprenant également plusieurs éléments rappelant le monde brassicole. A savoir que la brasserie doit son nom à une vieille machine à vapeur se trouvant sur les lieux. “Steam” pour vapeur rappelle cet objet unique qui définit depuis toujours l’image de la brasserie. L’agence Brandever en charge du projet explique que le travail de l’illustrateur James Ng collait parfaitement au style et aux valeurs de la brasserie. Connu par son projet de dessins intitulé Imperial Steam & Light qui s’inspire de l’histoire chinoise dans un contexte de révolution industrielle anglaise, James Ng reprend cet esprit Steampunk qu’il affectionne pour l’adapter à l’esprit de Steamworks et à son appartenance à la ville de Vancouver.

Niveau dégustation, on a pu déguster trois bières de leur gamme :

  • La Pilsner : une bière brassée dans la tradition des célèbres tchèques. Gage de simplicité mais parfait pour se affranchir le gosier.

L’étiquette représente l’hôtel Europe dans le quartier de “Gastown”, le quartier historique de la ville de Vancouver.

  • La Jasmine Lager : une bière blonde marquée par un nez très sucrée (pas forcément si florale que ça) comportant une saveur de miel très gourmande.

Inspirée des saveurs asiatiques, l’étiquette fait référence au Chinatown Milenium Gate, une grande porte se trouvant dans le Chinatown de la ville.

  • La Winter Lager : une bière prônant la fraîcheur avec un nez fruité et une amertume rafraîchissante. Parfaite pour l’été !

Appelée “Steamclock” (l’horloge qui fume), cette horloge est l’icone de Vancouver.